Retourner au site institutionnel du Mémorial de la Shoah
Accueil 
de la Librairie 
 
Les rencontres 
de la librairie 
 
Informations 
pratiques 
 
Mon compte 
 
 Mon panier 
(4 articles)
 
 Recherche Avancée
 Recherche Rapide :
 Catalogue
 Conseils de lecture
 Les nouveautés
 Livres neufs à prix réduit
 Témoignages  Témoignages de déportés
Titre : Journal d'un interné : Drancy, 1942-1943
Auteur : Horan-Koiransky, Georges
Editeur : CRÉAPHIS
Prix : 12,00 €
Livraison sous 8 jours.
Résumé :
Drancy de Georges Horan est un manuscrit inédit récemment découvert par sa famille. Connu pour ses 56 estampes publiées en 1947 sous le titre Drancy, seuil de l'enfer juif (dont la réédition a lieu en parallèle par les éditions Créaphis), Horan livre ici un texte exutoire et cathartique rédigé dans les semaines qui suivent sa libération du camp en mars/avril 1943.
La sincérité et l’immédiateté du texte lui confèrent une portée particulière. "Écrit pour [lui], pour [s]e libérer d'une obsession", ce texte à usage privé ne le force pas à l’optimisme, contrairement à sa correspondance avec sa famille. Il fait preuve d’humour, d’ironie et de lucidité, s’autorise un style très personnel qui ajoute à ce texte une indéniable dimension littéraire, rare pour ce type de document. Il s'agit de "fixer sur le papier" ce dont il fut le témoin au cours de son internement, débuté le 10 juillet 1942.
Encouragé par René Blum, jeune frère de Léon, il a dessiné ces "choses vues" mais il les a aussi décrites.
Ce texte inédit, qui documente notamment l'été 1942, une des pires périodes du camp, éclaire ses dessins d'un jour nouveau et donne des clefs de compréhension sur ce moment majeur pour l’histoire du camp de Drancy. Celui-ci devient alors le camp de transit de l'ensemble des camps d'internement des juifs de zone occupée, comme de zone libre, principalement vers Auschwitz-Birkenau. Son témoignage sur les déportations en gare du Bourget est exceptionnel : de "corvée de Bourget" il est "porteur de bagages" pour les départs et les arrivées. Thomas Fontaine, historien et directeur du musée de la Résistance national, développe en postface l’importance du rôle de cette gare dans le processus de déportation et de l’enjeu mémorial qu’elle constitue.

Extraits de texte (avant-propos de Georges Horan) :

"16 avril 1943. J’écris ceci pour moi. Pour me libérer d’une obsession.
J’essayerai difficilement d’être objectif et m’appliquerai à n’être qu’un témoin, un œil attentif. Si la subjectivité ne veut point se soumettre, tant pis. […] J’écris pour moi-même. Peut-être en donnerai-je une lecture, afin que personne ne m’interroge plus sur Drancy. Je suis intoxiqué de Drancy, saturé. Toutes ses images - j’en ai fait des centaines, peut-être un millier – me sont familières ; elles sont impressionnées dans ma pensée, et mes yeux les reconstituent. Je dors encore sous leur maléfique influence.
Je n’ai que ce moyen de leur échapper ; les fixer sur le papier. Elles s’useront.
Mais auparavant je dois leur donner un corps, une forme. Je ne suis malheureusement ni Callot ni Goya ni Picasso. Mais j’ai promis aux compagnons de retracer leur misère. C’est un devoir. De ces centaines de croquis, de silhouettes, je dois tirer une documentation vengeresse. […]
Je dois dire pour ceux qui ne le peuvent.
Certaines affirmations déplairont parce que vraies. Je ne dresse pas un réquisitoire : il se dégagera lui-même. Je ne plaide pas une cause ; d’autres le feront. J’ai vu fort peu de noblesse ; mais énormément de laideur, de bassesse et d’horreur. Quoique je fasse je ne saurai jamais dépeindre l’épouvante des nuits précédant les déportations : les hurlements désespérés des femmes, les lamentations, les pleurs, les gémissements des enfants et des bébés.
Je suis tellement inférieur à la tâche à accomplir. Dussé-je revivre péniblement en ma chair, en mon esprit, en mon cœur les tourments qui ont cessé provisoirement pour moi, que je dois l’entreprendre.
Et que mes compagnons et les autres me pardonnent si je ne réalise que partiellement ce travail épouvantable."
Paru le : 13/10/2017
ISBN / EAN13 : 9782354281267
Nombre de pages : 288
Support : Livre
Dimension / Poids : 0,27 Kg
Conditions générales de vente | Informations légales
Copyright © 2013 - Mémorial de la Shoah - Tous droits réservés